Fin du blog ?

Publié le par Fredj'

Non non mon aventure icitte n'est pas finie :)

Mais je dois me rendre à l'évidence que c'est de plus en plus difficile pour moi de faire des articles... Tout simplement parce que maintenant je vis ma vie tout simplement...

Vous feriez un blog sur votre vie vous ? Et puis il faut dire que cela prends du temps ... que je n'ai plus ou que j'utilise différemment...

Je ne veux pas abandonner ce blog mais je dois me rendre a l'évidence que cela est compliqué pour moi de continuer à publier comme je le faisais...

Petit bilan :

Cela va faire 1 an que je suis la sans retour en France ... Il y a des hauts et des bas ... s'expatrier même si cela est un choix, est difficile... La distance avec les personnes qui nous sont proches, l’adaptation à la vie, aux personnes, au travail, au climat...

Mais cela ouvre l'esprit, fait prendre conscience. La vie n'est ni noire ni blanche... Elle est grise et il faut apprendre à l'aimer comme cela. A chacun de faire que le gris vire au clair... Mon grand-père m'a dit à juste titre, qu'il fallait apprendre à aimer ce que l'on avait et non aimer ce que l'on a pas ... La sagesse...

La vie ici est plus simple. Non pas parce que ma famille est loin comme j'ai pu me l’entendre dire... Mais parce que les démarches sont simplifiées pour tout, les gens sont d'un abord beaucoup plus chaleureux, la sécurité règne... Montréal est un piège, un piège dont il est difficile de se défaire... Elle nous fait l'aimer, elle se rend indispensable pour nous ...

Alors voila ou j'en suis : Je ne regrette pas mon choix, je bénie mon étoile qui veille sur moi de m'avoir permis de venir icitte. J'ai rencontré des personnes formidables, d'horizons différents... J'ai développé des capacités nouvelles dans mon travail auprès d'une population âgées dont je n'avais pas l'habitude, j'ai acquis de l’expérience dans diverses situations difficiles. Je m'enrichis chaque jour humainement auprès des malades et de leurs familles. Oui en France aussi mais ici la famille est omniprésente et sait te dire quand tu es fine (ou pas :) ). Le gros bémol est que je n'ai toujours pas de poste fixe mais un remplacement de soir ce qui ampute ma vie sociale car mes heures de disponibles sont le matin et la nuit. Sans cela je pourrais rencontrer encore d'autres personnes pour étoffer mon petit cercle d'ami mais la vie est grise et je l'aime comme ça :)

Je suis encore en colocation avec Guillaume et Arnaud (en plein centre), mais je pense qu'une colocation à deux c'est bien... Il est temps de me retrouver seule ou de réduire le nombre de colocs... Non pas que je les aime plus mais faire des concessions c'est beau un temps ...

Vais-je rentrer ? En vacances, quand j'arriverai à poser mes prochaines vacances (ordre d'ancienneté et autant dire que j'ai pas grand chose)...

Définitivement ? Grande question ... Je me lève avec l'envie de rentrer, puis je prends le bus et je reste... Journée de boulot, je pense rentrer.. Je me couche sur le certitude de rester... Et c'est comme ca tout les jours plusieurs fois par jour !

Vivre loin de sa famille, de son frére, sa soeur, ses gd parents, de ses amis qui restent présent pour toi, c'est difficile ...

Mais la qualité de vie, la sécurité fait que cela fait réfléchir... Surtout quand on voit les actualités françaises :/

Alors j'ai dit STOP à mon cerveau, j'arrête d'y réfléchir... Enfin j'ai besoin de savoir ou je vais de prévoir, avoir des projets donc c'est difficile. Mais février 2015 je quitte la colocation et sois je rentre, soit je reste un peu plus... jusqu’à l'été prochain ... ?

Je continuerai à écrire de temps en temps, n'hésitez pas à continuer à m'écrire via le blog si vous avez des questions :)

Commenter cet article

daniele 26/09/2014 21:24

oui je voie que tu ai bien je ne te parle pas beaucoup car apres c est tres dur pour moi mais je crois que jamais je mi ferais bisous et excuse moi pour le silence daniele

Papy 11/11/2014 19:18

vie ta vie comme tu l'entends, c'est dur pour nous de ne pas pouvoir te parler plus souvent, mais dans la mesure ou tu es heureuse pourquoi ne le serions nous pas. bisous ma grande c'est quand tu veux nous appeler. à bientôt bisouxxxxxxx. nous pensons souvent à toi!!!.

papa 26/09/2014 13:10

Le plus difficile est de partir, de choisir, et tu as sûrement fait le choix le plus dur que d'autres aimeraient ou auraient aimer faire, mais la vie ne se vit pas par procuration (au pire on ne peut qu'être envieux, "jaloux", admiratif,...).... Alors vis ta vie, fais tes choix pour toi (et non pas pour ou par rapport aux autres, même s'il est toujours difficile de forcément renoncer â certaines choses, â certaines personnes.... mais comme le chantait Goldman: "qu'aurais-je fais si j'avais été a leur place..."). 200 pour 100 d'accord avec la qualité de vie canado/québecoise, même si je n'y ai gouté que du bout des lèvres 2 semaines...respect les "cousins"!!
Et tu veux déménager en février...au Québec!!! "maudit français" ;-))
Et puis ce n'est pas si loin que ça Montréal : 7h00 alors qu'il en faut 4 ou 5 pour "monter à Paris",

Juin 2015... C'est comment la Gaspesie ? ;-)

Alors, Vas, Vis, et deviens...

Continue quand même un peu, de temps en temps, ton blog, car tout plein de personnes suivent tes "aventures"....

Gros Bisouuuuuuus