Le "parler" Québecois ...

Publié le

Ici, on parle français c'est correct ! Mais le français d'ici, n'est pas exactement le français d'outre atlantique.

Voici quelques règles de bases selon moi, mais ce n'est pas exhaustif..

Pour parler icitte, il faut ajouter des "tsé" dans ses phrases, ponctuées de "là" voir de "là, là". Et c'est déjà un bon début. :) Pour exemple : "Tsé la fille là là, elle est déguisé tsé là".

Il faut parfois oublier la formation des phrases sujet-verbe-complèment. Et ajouter des "tu" un peu partout. Exemple : "Ch"pourrais-tu avoir la bassine ?" pour "est-ce que je peux avoir la bassine ?" ou encore "C'tu loin?" pour " Est ce loin ?" ou bien "C'tu correct ?" pour "Est ce correct ?".

Un bonjour vient rarement seul, il est souvent accompagné d'un "ça va ?" ou "vas-tu bien?". Ce qui ne veut pas dire qu'il faut décrire toute ta vie à la caissière quand elle te dit "Allo ca va ?"...

Ensuite le mot virgule, ya pas ! On dit point. Un exemple : 8,9 se prononce huit virgule neuf en France mais huit point neuf ici. Ce qui m'a valu d'avoir du mal à me faire comprendre au boulot...

Le mot bon est remplacé par correct. Exemple : "-Ya t il assez d'eau ? - C'est correct."

Le mot pardon je crois bien ne l'avoir pas entendu à par de moi-même. Ici on s'excuse ! "S'cuze'" ou "S'cuzez".

Le tutoiement vient très facilement, il est largement utilisé même avec des inconnus.

Voici quelques expressions les plus courantes, les manières de dire... Et quelques quiproquos...

- J'ai vadrouillé ... ... ... Ici c'est laver le sol avec la vadrouille.Donc ne pas dire à une patiente qu'elle est partie vadrouiller...

-Pantoute pour pas du tout.

-"Etez-vous bien installé" -"Pas si pire"... Ce qui veut dire pas trop mal...

- Tabernacle, Tabernouche, Calice, Ostie (prononcé d'un manière assez particulière, il faut l'entendre) sont les putains, merde, cons de chez-nous...

-Attention je vais casser un mythe ! Ici ils disent gosses pour enfants aussi :p Donc pas de lapsus pour l'instant...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article